Faites connaissance avec la Brasserie Boon

Sur les traces de Frank Boon

Frank Boon, souvent considéré comme le « sauveur de la gueuze », a consacré sa vie à la Brasserie Boon. À la fin des années 1970, il rachète une gueuserie moribonde dans le but de faire revivre la tradition locale de la gueuze. Au fil du temps, la Brasserie Boon n’a cessé de s’épanouir, mais toujours dans le plus grand respect du savoir-faire traditionnel.

 

Les connaissances propres au brassage particulier du lambic, à la fabrication de la gueuze et à l’entretien des fûts ont continué à s’enrichir pendant toutes ces années, elles aussi. Ce savoir a récemment été transmis à la nouvelle génération : la relève est assurée avec Jos Boon et Karel Boon. Les deux fils de Frank ont grandi avec la brasserie de leur père et ont ainsi hérité de sa passion pour les bières traditionnelles locales.

 

La Brasserie Boon envisage l’avenir avec confiance. Frank a pris sa retraite en 2020, mais garde toujours un œil sur les affaires. Forts d’un enthousiasme familial, Jos et Karel assurent la continuité et la poursuite de la croissance. Les techniques inestimables héritées du passé continuent à être appliquées, en parallèle d’activités tournées vers l’avenir et abordées comme une science.

Notre qualité n’est pas un coup de chance

La qualité de nos produits est loin d’être un hasard. C’est une certitude à la Brasserie Boon. La fermentation spontanée est peut-être à l’origine de nos bières, mais il s’agit avant tout du fruit d’un travail artisanal bien pensé. Le dévouement de notre entreprise familiale nous a permis d’acquérir, au fil du temps, une expertise unique en lambic. Nous avons bâti cette entreprise sur une tradition séculaire, avec des procédés et des matériaux authentiques. Nous associons savoir-faire artisanal, nouvelles techniques et dernières avancées scientifiques pour obtenir des gueuzes, des krieks et des faros de la plus haute qualité. Notre ambition ? Que vous profitiez des petits plaisirs spontanés de la vie en bonne compagnie.

Lembeek ou la patrie du lambic

Nous n’avons pas choisi de nous installer à Lembeek par hasard. Son nom vous aura mis la puce à l’oreille : Lembeek est la capitale du lambic depuis des siècles. L’air de la vallée de la Senne influence grandement la fermentation spontanée de la bière lambic. Nos activités brassicoles et l’histoire de notre région sont donc étroitement liées. Une histoire assez longue, d’ailleurs, étant donné que le lambic est la bière belge la plus ancienne encore brassée.

Et une histoire à laquelle Frank Boon a contribué en personne en perpétuant la tradition de la gueuze avec tant de passion et un savoir florissant.

Bonjour!

Avez-vous l'âge légal pour boire ?

On se revoit quand tu auras 18 ans